Dans la majorité des couples, le sexe occupe une place de choix.

Cette place fut renforcée grâce à quelques mouvances sociales à l’instar de l’émancipation des femmes, la vulgarisation des information liées à la pratique sexuelle et à l’intimité, ainsi que la connaissance de l’art se séduction. Dès lors, les réalités sexuelles sont plus touchées du doigt aussi bien par les hommes que par les femmes. Il devient donc plus facile de consulter un médecin pour résoudre ses difficultés d’ordre sexuelles. Se référer à un Docteur pour traiter efficacement son impuissance sexuelle ne relève donc plus du tabou, d’autant plus que plusieurs médicaments sont disponibles sur le marché.

Qu'est-que l'impuissance?

Qu’est-que l’impuissance?

Qu’entend-t-on par impuissance sexuelle ?

L’impuissance sexuelle se caractérise par l’inaptitude à avoir une bonne érection, en vue d’une relation sexuelle convenable. Elle porte atteinte à la satisfaction, aussi bien de l’homme que de la femme.  L’impuissance sexuelle se différencie néanmoins des pannes que l’homme peut rencontres occasionnellement l’homme et qui sont pour la plupart lié à l’insomnie, la fatigue, le stress, la consommation de l’alcool et des drogues. Elle est permanente et doivent se ressentir de façon fréquente sur une période de six mois, avant qu’on ne parle d’impuissance.

Comment une érection est formée ?

Comment une érection est formée ?

Lorsque vous faites ce constat, il est important de ne pas laisser cette difficulté prendre le dessus sur votre relation de couple. Au fil des années, l’impuissance sexuelle est devenue un problème récurrent que l’on observe chez environ 30% des hommes ayant au-delà de quarante ans. Ce pourcentage est en constante évolution depuis des années, en raison de la capacité des hommes à sortir désormais de leur cocon pour se faire soigner.

Dans ces conditions, la consultation d’un médecin est une étape importante à franchir, car derrière toute dysfonction érectile fréquente peut se cacher une autre maladie plus sérieuse telle que le diabète ou des difficultés cardiaques.

Les différents types de dysfonctions érectiles

Il est très fréquent de voir des gens confondre l’impuissance et la dysfonction érectile. C’est une erreur qui fausse déjà le jugement de ceux qui pratiquent l’auto-diagnostic.  Il est donc importer de replacer chacune des expressions dans leurs contextes.

La dysfonction érectile est un terme qui désigne un ensemble de troubles liés à la sexualité de l’homme. Dans cet ensemble se trouve l’impuissance, qui en réalité n’est qu’une composante des dysfonctions érectiles.

L’impuissance est l’inaptitude d’avoir une bonne érection pour des relations sexuelles satisfaisantes. Bien qu’elle soit plus remarquable chez les hommes ayant plus de 40 ans, il n’est pas exclu pour tout homme en âge d’avoir des relations sexuelles. Parmi les causes de cette maladie, on retient plusieurs aspects de la vie d’un homme tels qu’un mauvais mode de vie, la consommation de drogues, d’alcool ou de certains médicaments, le stress permanent, ou d’autres maladies telles que l’hypertension ou le diabète. Le mode de vie est le plus souvent en cause chez les plus jeunes.

Une bonne érection s’obtient suite à un mécanisme :

  • Lorsque l’homme subit une stimulation, il y a libération du monoxyde d’azote dans le corps caverneux du pénis
  • C’est ce monoxyde d’azote qui stimule l’enzyme guanylate cyclase, ce qui conduit à une amplification de la concentration de guanosine monophosphate cyclique (GMPc), de quoi favoriser un relâchement des muscles lisses du corps caverneux et donc un afflux du sang vers le pénis, synonyme d’une érection
  • Il y a ensuite régulation de la guanosine monophosphate cyclique par le taux de synthèse par guanylate cyclase et aussi par le pourcentage de dégradation par la PDE-5

Les causes de l‘impuissance sexuelle

Les causes liées à l’impuissance sont d’ordre physique et psychologique.

Les causes physiques de l’impuissance masculine
Athérosclérose (maladies cardio-vasculaires)Hypertension artérielle
DiabèteTraumatisme du petit bassin
Déformation péniennePrésence de tumeurs
Maladie de ParkinsonMaladie d’alzheimer
Sclérose en plaquesTroubles hormonaux importants et fréquents

 

Ces diverses maladies peuvent entrainer des symptômes, qui seront d’ordre psychologique et aboutiront plus tard à la faiblesse sexuelle. Non prise en charge, cette faiblesse pourrait déboucher sur une impuissance sexuelle. Parmi ces symptômes à risque, on a le rétrécissement des artères provoqué par un entassement de la graisse et la sclérose des petites artères péniennes. Aussi, lorsqu’il n’y a plus de signal nerveux, ou lorsque celui-ci diminue, il n’y a plus de flux vers le pénis.

Les causes d’ordre psychologiques de l’impuissance

Causes de la dysfonction érectile

Causes de la dysfonction érectile

Lorsqu’un homme a des érections nocturnes, c’est-à-dire lorsqu’il est inconscient, l’on pourrait envisager que ces difficultés liées à l’érection sont d’ordre psychologique. Ici, plusieurs facteurs peuvent être en cause  telles que le stress, la fatigue, les convictions religieuses ou culturelles. Dès lors que la faiblesse sexuelle n’est pas volontaire, c’est-à-dire ne fait suite à aucune prise de traitement ou traumatisme, l’on pourrait pointer du doigt les causes psychologiques. L’absence d’érection serait donc due au manque de stimulus nerveux, une inhibition inconsciente d’ordre émotionnel.

Quelles solutions envisager dans ce cas ?

En dehors de quelques cas isolés, il reste tout à fait possible de traiter l’impuissance sexuelle. Cela est dû à ces nombreuses avancées observées ces dernières années au niveau des traitements, qui non seulement augmentent mais sont de plus en plus efficaces. La première étape vers la solution serait sans doute de provoquer le désir à l’aide d’un traitement afin d’être sûr d’écarter la piste psychologique. A cet effet, plusieurs médicaments sont disponibles pour les adultes, afin de les aider à avoir une érection satisfaisante. Il s’agit des traitements à base du Sildenafil (Viagra), du Vardenafil, du Tadalafil ou encore le Spedra découvert dernièrement.

Ces traitements fonctionnent sur la base des inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5, raison pour laquelle leurs notices d’utilisation se ressemblent.

viagraLe Viagra

Le viagra est le premier traitement destiné à l’impuissance, mis au point par les laboratoires Pfizer. Dès que la pilule est prise, elle agit en 30 minutes et son action dure dans le sang jusqu’à 4 heures. Le Viagra a été conçu à base du Sildenafil, son principe actif. Parmi les effets secondaires du traitement, on note des maux de tête, bouffées de chaleur, étourdissements, la dyspepsie, la congestion nasale et la vision des couleurs altérée

cialisLe Cialis

Le Cialis a été fabriqué par les Laboratoires Eli Lilly et figure parmi les traitements les plus connus contre les dysfonctions érectiles. Comme le Viagra son action débute 30 minutes après sa prise, mais elle est opérationnelle plus longtemps. Le Cialis a une durée d’action qui peut s’étendre jusqu’à 36 heures. Parmi ses effets secondaires, on retient les maux de tête, la dyspepsie, des étourdissements, des bouffées vasomotrices, congestion nasale et les maux de dos.

Le Cialis Daily de 5 mg

Le Cialis Dialy est le seul traitement contre les dysfonctions érectiles, que l’on peut utiliser de façon quotidienne. Son action est permanente, car il permet à l’homme d’être « prêt » à tout instant. Son action après sa première prise peut durer entre 3 à 5 jours. Conçu à base du Tadalafil, le Cialis Daily a la même composition que le classique et est fabriqué par les laboratoires Eli Lilly. Parmi ses effets secondaires, on retient les maux de tête, la dyspepsie, des étourdissements, des bouffées vasomotrices, la congestion nasale et les maux de dos.

levitraLe Levitra

Le Levitra est plus adapté aux hommes plus matures et ceux souffrant du diabète, de l’hypercholestérolémie et l’hypertension. Son action débute 20 minutes après sa prise et peut s’étendre sur les 5 prochaines heures. Fabriqué par les Laboratoires Bayer HealthCare Pharmaceuticals, le Levitra a pour principe actif le Vardenafil. Au nombre de ses effets secondaires, on compte maux de tête, bouffées de chaleur, la dyspepsie, la nausée, des étourdissements, de la rhinite

Le Levitra Orodispersible

Conçu par les Laboratoires Bayer HealthCare Pharmaceuticals, le Levitra Orodispersible est destiné au x hommes qui ont du mal à prendre des comprimés. Son fonctionnement est le même que celui du Levitra classique, et leurs effets secondaires sont pareils.

spedraLe Spedra

Le Spedra est fabriqué par le Laboratoire Berlin-Chemie AG et mis sur le marché français et européen en Avril 2014. Très récent donc sur le marché il sert de stimulant sexuel pour homme adulte. Son action débute 15 minutes après sa prise et peut s’étendre jusqu’à 6 heures, grâce à son principe actif,  l’Avanafil. Parmi ses effets secondaires, on retient : les maux de tête, bouffées vasomotrices, congestion nasale, des étourdissements, et maux de dos.

Signalons que les traitements sous ordonnance présence une certaine garantie d’efficacité, même si il existe plusieurs traitements de l’impuissance sur le marché.

7 actions préventives contre l’impuissance

Afin de réduire les risques d’impuissance sexuelle, nous vous proposons 7 actions à effectuer que sont :

  1. Le contrôle de votre pression artérielle, ne serait-ce qu’une fois l’année
  2. Le contrôle permanent de votre niveau de glycémie si vous êtes atteint du diabète
  3. Le contrôle régulier de votre taux de cholestérol
  4. La pratique d’une activité physique régulière et suffisante (au minimum une demi-heure par jour)
  5. La consommation modérée de l’alcool et de drogues, car ce sont les facteurs les plus réguliers
  6. L’arrêt de la cigarette, si vous en aviez l’habitude. Si vous constatez une impuissance sexuelle, elle peut être totalement guérie au bout de six mois si vous arrêtez de fumer.
  7. Une consommation saine et variée qui consiste entres autres à éviter la junk food.

Il est évident qu’un mode de vie sain peut vous aider à éviter l’impuissance sexuelle. Cependant, dans certains cas, il vous sera utile de recourir à des traitements. N’hésitez pas à consulter un médecin si vous constatez le moindre problème.

Discuter avec votre partenaire peut vous aider

L’impuissance n’est plus un sujet tabou. Dès que vous faites le constat, en parler avec votre partenaire peut être d’une aide, car cela vous permettra de vous rassurer et de reprendre progressivement confiance.